Cuisine du temps passé.

 

Logo1

 

         TABLE DES MATIERES

Commentaires

  • Bonjour,

    C'est super. J'ai moi même reçu la passion de la cuisine via une maman et une grand-mêre qui cuisinaient à merveille. Même chose pour mon épouse. C'est grace à eux que tout les jours ont cuisine du frais et que nous privilégions les cuissons lentes, les bons produits, le juste ordre des choses. J'essaye moi-même de retrouver dans beaucoup des plats que je fais, toujours la mémoire du temps passé. Dimanche nous avons ainsi préparé un bon Baeckoffe traditionnel et dans un mois, une recette de la grand-mère de mon épouse est prévu: des choesels (pancreas et couilles de cochon). Hyperimportant de garder la mémoire de la cuisine. Merci. Je n'ai pas eu beaucoup de temps de parcourir complètement votre blog, mais j'y reviendrai souvent je penses.
    Peut-être viendrai vous sur le mien.

    Bav,

    Mark

  • Bonjour,
    Un canot de survie en plein océan...votre blog m'a redonné espoir dans un moment très particulier. Je viens juste de perdre ma grand-mère. Avec elle toute une foule de souvenirs culinaires qui ont baigné mon enfance...elle seule détenait la recette des cornets à la crème. J'avais bien photocopié son cahier similaire à celui que je retrouve sur vos pages et qui me donnent les larmes aux yeux...mais je n'avais jamais osé refaire cette recette qui l'incarnait tant, par peur d'échouer, de ne jamais réussir à faire perdurer cette recette qu'elle tenait elle-même de son papa. Aujourd'hui face au vide, je voudrais tenter de réaliser ces cornets...mais l'échec serait dur à supporter...Votre blog me donnera une seconde chance car la recette de ma Mémé qui faisait tout de tête se résume à 2 maigres lignes auxquelles j'essaye de me raccrocher...
    Merci pour ces pages qui me redonnent espoir et que j'enregistre d'ores et déjà dans mes favoris. Une grande prouesse que le web qui me permet au fin fond de la France de retrouver une histoire familiale très personnelle.
    bien à vous.
    frédérique

  • Je m'aperçois que vous avez publié maintenant le sommaire des recettes, le carnet de Rosa est donc totalement réuni. C'est toujours autant d'émotions de retrouver toutes ces recettes qui nous renvoient aussi à celles de nos propres mamans ou grand-mamans. Comme il est bon de retrouver les gestes qu'elles avaient, cette cuisine intuitive où rien n'était mesuré comme l'a dit Frédérique plus haut. C'est à nous maintenant de transmettre ce patrimoine à nos enfants, comme vous venez de le faire. Une belle preuve d'amour que vous lui apportez, et pour nous un beau livre d'histoire.
    Merci encore, je n'ai plus qu'à me mettre en cuisine pour essayer des recettes de Rosa,
    Bon dimanche,

  • bonjour c est tres emouvant de nous faire partager ces recettes que de souvenirs je fais moi meme un carnet pour ma petite fille de 5 ans les paroles s efassent les ecrits restent surtout quand ca vient du fond du coeur un grand merci d une mamy de seraingu

  • Je ne suis pas une fine cuisière, mais j'aime surtout les anciennes recettes ! Peut-être pour le gout, qui malheureusement aujourd'hui se perd...
    Je me permets donc de conseiller votre site sur mon blog... "Living the WW2" ! J'espére que vous ne m'en voudrai pas et que vous viendrai à votre tour nous faire une petite visite !

  • je viens de decouvrir votre blog!!et quelle emotion !!j'aime cuisiner!et si je suis ouverte a toutes les cuisines ,certes...j'adore la cuisine qui mijote dans mes cocotes en fonte j'essaie toujours de me souvenir des recettes que je voyait faire quand j'etait petite (il y a un sacre bail)et maintenant je l'aprend a mes petits enfants je suis d'origine portugaise et je leurs donne le gout a decouvrir mais aussi a preserver ce que nous viens d'avant!!ils adorent cela!!alors merci de partager ces recettes avec nous !!!!je vous met en lien il ne faut pas perdre un tresor pareil
    a bientot

  • J'adore le concept! Cela permet de se souvenir que la cuisine est un véritable pont culturel entre les générations.

Les commentaires sont fermés.